UNE RENCONTRE AVEC L'AUTHENTIQUE

l'aide d'un voyant connu et réputé


Guésar Voyant médium connu et Guérisseur réputé - Les réponses d'un grand voyant

L'action efficace d'un vrai initié


A propos  Consultations  Témoignages
Guésar médium pur guérisseur énergéticien
Cinq étoiles sur les avis Google
Interview revue ésotérisme janvier 2023


Rencontre avec un voyant connu

Interview Guésar - janvier 2023

- Bonjour Guésar. Très heureuse de pouvoir enfin vous parler. J'ai eu l'opportunité de consulter le voyant pur que vous êtes avant cet interview, et je dois avouer que vous m'avez extrêmement troublée. Mais nous reparlerons de la voyance après, si vous le voulez bien. Vous semblez avoir un emploi du temps très chargé ?

Il est vrai que je me déplace désormais souvent. Nous nous rencontrons dans une époque très particulière. Aujourd'hui, ce monde peut disparaître en quelques instants. Des enseignements, qui étaient jusqu'alors tenus secrets, sont ainsi révélés au grand public depuis quelques décennies. Il faut semer, et c'est aussi l'un de mes rôles. Comme vous le savez déjà, la voyance n'est que l'une des facettes de mon activité. J'enseigne aussi des techniques mystiques, et organise des séminaires d'étude et de pratique dans certains pays francophones. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe encore quelques chercheurs de vérité dans cette époque de déclin.

- Des techniques mystiques ?

Nous pouvons regrouper ces enseignements et pratiques sous des termes que l'Occident moderne a largement vulgarisé. Méditation, Yoga, Tantra, Mantra, Dharani, Samadhi, Éveil... Il n'y a cependant que les mots qui sont plus ou moins connus. Derrière ces mots se cachent des sciences extrêmement profondes dont peu d'êtres détiennent encore les vraies clefs. Ce corps renferme un trésor. J'aide certains à le découvrir. En bref, nous possédons une fusée, mais notre contemporain a perdu son mode d'emploi, et il s'en sert comme d'un simple vélo...

- Vous étiez grand reporter. Quel parcours vous a mené à la voyance et à la pratique spirituelle ?

Nos vies sont toutes de très longues histoires, même si dans l'état ordinaire nous ne percevons qu'une infime partie de l'iceberg. Vous savez, le modèle employé par Freud pour tenter de décrire l'esprit... Mon parcours n'est pas vraiment atypique. Tous les phénomènes  de la manifestation connaissent l'impermanence et le changement. Parmi l'infinité des formes de vie présentes dans cet univers, une vie humaine représente cependant un éclair dans la nuit, une certaine clarté d'esprit, un instant très privilégié. Vous possédez actuellement cette forme humaine... Il serait dommage de ne pas l'utiliser pour tenter de comprendre le sens de tout cela, et, dans le même temps, d'œuvrer à améliorer les paramètres de votre existence actuelle et ceux de vos vies futures.

Le phénomène de voyance provient justement de cette clarté particulière dont est dotée la forme humaine. Ce que l'on appelle couramment la voyance, c'est connaître, rien de plus. Lorsqu'un ciel nuageux s'éclaircit, le paysage devient plus distinct, n'est-ce-pas ? Il faut dissoudre les nuages qui voilent le ciel de l'esprit pour mieux voir.

- Mais y a t-il eu un début ? Un événement qui vous a amené à tout quitter et à prendre la route de l'Orient ?

Il n'y a pas de début et il n'y a pas de fin. Il y a une succession d'événements qui apparaissent sur la toile de fond de la conscience. C'est une perpétuelle transformation. A l'origine, il y a des graines, des tendances semées dans le continuum de l'esprit, les Vasanas du sanskrit. Et ces graines amènent des récoltes, puis d'autres graines, à l'infini. Tout ce qui nous entoure suit ce même schéma, à savoir une succession de causes et d'effets.

- Est-ce la quête du bonheur l'ultime motivation ?

Oui, bien sûr... C'est le leitmotiv qui sous-tend toutes nos courses incessantes. Mais ce qu'il faut comprendre, surtout aujourd'hui, dans cette société conditionnée à consommer, c'est que le bonheur dépend de l'esprit qui perçoit, et non pas des phénomènes extérieurs. Un être dont l'esprit est dans l'obscurité, verra l'obscurité partout autour de lui. C'est donc l'esprit qu'il faut purifier pour trouver le bonheur. Il n'y a aucune autre voie possible.

- Et le guérisseur ou énergéticien, quel est son rôle, comment intervient-il ?

Tout ce que nous faisons amène des conséquences. Notre esprit enregistre tout, et le conserve. Vous savez, le Nouveau Testament, "Pas un seul iota ne sera enlevé de la Loi de mon Père". Ce sont ces enregistrements dont parle aussi la science millénaire du Yoga à travers les termes Samskaras et Karma. Le rôle du guérisseur ou du chaman, c'est un peu d'être comme une éponge. Il absorbe une partie des enregistrements négatifs. Une partie de la souffrance disparaît alors, de la même manière qu'une ombre se dissipe en présence de la lumière.

- Quelles sont vos croyances, Guésar ?

Aucunes... Ceci fait justement partie du problème de la plupart des vies humaines. L'esprit ordinaire est entièrement rempli par des idées de toutes sortes qui ne sont pas les siennes. Il ne voit pas la vérité, mais perçoit tout au travers du filtre de ces pensées conditionnées. Il faut aller au-delà de l'esprit conceptuel pour découvrir ce qu'il faut trouver. Bien sûr, cela ne se fait pas tout seul. D'où la nécessité de recourir à ces techniques mystiques que nous évoquions plus haut. Vouloir escalader une montagne avec les pieds nus ne mènera pas très loin. De même, quelqu'un tombé au fond d'un puits dont les parois sont lisses, ne peut remonter sans l'aide d'une corde.

Où se trouve le corps et le monde si ce n'est dans celui qui les perçoit. Qui est-il ? Il a toujours été présent et ne change pas. C'est ce que l'on appelle en français la pure conscience. Tout le reste a été ajouté. C'est changeant et c'est donc faux. Rappelez-vous, le soleil est toujours là. Il faut dévoiler, enlever les nuages. Tout devient alors clair, tout est compris et réalisé. La perception devient alors omniscience ou connaissance parfaite libre d'erreur.

- Omniscience ? Cela voudrait il dire qu'un vrai voyant peut tout voir ?

J'emploie le terme omniscience en parallèle avec la réalisation spirituelle ultime. Nous n'en sommes pas encore là ! Un vrai voyant peut cependant voir beaucoup de choses. Rires. Ce sont parfois mes clients qui ne se souviennent pas. C'est pour cela que je leur demande de prendre des notes. Ils se souviennent alors après… Pour évoquer à nouveau la voyance, Nostradamus a tout vu. J'ai vécu des situations où il n'y a aucun doute possible. 

- Vous ne vous trompez jamais ?

En toute honnêteté, oui c'est vrai. Il y a d'ailleurs toujours une partie de moi qui s'étonne de ce que je dis dans cet état de médiumnité. C'est l'égo qui est toujours là et qui est difficile à dissoudre. Rires. Je dois cependant espacer mes consultations de voyance pour obtenir des résultats. Sinon tout se mélange et c'est la confusion. La voyance à la chaîne n'existe pas. C'est encore un reflet de cette société décadente et cela ne mène nulle part.

- Je crois que vous pratiquez beaucoup la voyance pure par téléphone ?

Oui. Pour la voyance pure, le temps et l'espace se résorbent, n'existent plus. La voyance pure est une communion d'esprit à esprit, et à chaque fois que vous parlez à quelqu'un au téléphone, il se produit instantanément une connexion. Vous branchez une prise, vous êtes relié à cette personne. Nous sommes bien loin des supercheries des tireuses de cartes et des diseuses de bonne aventure, n'est-ce pas ? C'est cela la vraie voyance, c'est efficace, et cela fonctionne très bien... C'est aussi comme cela que j'interviens sur les difficultés de mes consultants. Dans l'espace de la conscience, nous sommes intimement reliés. Lisez ce que j'ai écris dans mon site et vous comprendrez. Ce sont aussi les constats des plus grands physiciens actuels et de leurs équations...

- Quel est pour le voyant l'avenir de ce monde?

Ce qui, semble-t-il, a toujours été sur ce plan de conscience, à savoir un jour et une nuit. Ce monde est fait de pensées, et le mental est soumis à la dualité. Rien n'y existe sans son contraire. L'espace, le temps, la manifestation, apparaissent lorsque le mental se met en mouvement. Il faut aller au-delà du mental pour s'éveiller et sortir de l'illusion. Le monde et son avenir n'existeront plus. Ce qui est né doit mourir, et ce qui est mort doit naître. Ceci, c'est le destin du corps et du monde. Mais êtes-vous le corps et le monde ou bien celui qui les perçoit ?

- Et la vie après la mort ?

Bien sûr, de très nombreuses. Il suffit de voir ce que nous ne sommes pas, pour découvrir ce que nous sommes. Et c'est éternel, sans début, et sans fin... Mais en ce qui concerne ce que l'on appelle l'au-delà, dans le monde occidental dit civilisé, c'est très différent des films de la Metro-Goldwyn-Mayer. L'on se retrouve face à Karma, c'est à dire tout ce qui a été semé dans l'esprit. Ce que ce même Occident moderne appelle l'inconscient.

- Une définition du Karma, Guésar ?

C'est très complexe. Un peu comme une tapisserie faite de millions de fil, et sur laquelle apparaît une succession de dessins. Cette vie n'est bien sûr pas le fruit du hasard, et ce qui advient après non plus. Tout être conscient, quel qu'il soit, transporte un karma dans le continuum de son esprit. A savoir de très nombreux bagages...

De la même façon qu'un voyageur ouvre ses valises à la fin d'un voyage, pour l'être ordinaire, leur contenu se révèle à la dissolution du corps physique. Celui qui effectue un travail intérieur vit ce processus de dévoilement avant. Nous agissons sur ce plan au moyen des pensées, des paroles, et des actions. Tout ceci est enregistré dans l'esprit, jusqu'au moindre détail. Rappelez-vous la phrase de la Bible, "Pas un seul iota ne sera enlevé de la Loi de mon Père",  et de l'œil qui poursuit sans relâche Cain, alors qu'il essaye vainement de se cacher.

Lorsqu'elle quitte un corps, la conscience se retrouve éclairée. La totalité de ce qui a été pensé, dit, ou fait, refait alors surface de façon disons plus dramatique. Après les semailles, ce sont les moissons. Les lamas tibétains enseignent que l'esprit du mourant retourne à l'endroit où il a un jour craché. Il n'est pas utile de plus commenter.

La conscience peut aussi prendre toutes les formes, et aller dans des mondes extrêmement différents de celui-ci. Les enfers et les paradis existent bel et bien, ainsi que beaucoup d'autres plans d'existence. Et tout ceci a exactement le même degré de réalité que tout ce que nous expérimentons aujourd'hui en tant qu'être humain.

- Cette vie n'est absolument pas ce que notre esprit conditionné nous fait croire ?

Non, pas du tout. La saisie d'un égo fait percevoir et agir de manière très erronée. Si cependant vous cherchez ce "je", vous ne le trouverez nulle part. Nous avons aussi une forte tendance à croire que tout ce qui nous entoure est solide. Nos structures mentales sont actuellement comme des glaçons. En réalité, ce qui est perçu ne se trouve que dans celui qui perçoit. À la manière d'un rêve qui n'a pas d'autre origine que l'esprit du rêveur...

Lisez à nouveau les quelques lignes que j'ai écrites à ce sujet sur mon site, documentez-vous sur les récents travaux de la physique, sur la nature de l'espace, du temps, de la matière, et vous comprendrez mieux mes propos.

En bref, tant que nous avons ce corps, de l'urgence et de la nécessité de mener une vie vouée exclusivement au bien, et d'adopter des pratiques de purification authentiques et efficaces pour ce qui a déjà été accumulé...





Guésar © Rencontre avec un voyant et guérisseur connu. Interview par téléphone janvier 2023